Terres Jaunes d’investi dans la scolarisation des enfants en générale et particulièrement des filles.

Le projet de scolarisation des filles a suscité l’intérêt de création d’une école fondamentale à Nani.

La première classe a ouvert ses portes en octobre 2017 avec 51 élèves dont 34 filles et 17garçons dirigé par un Comité de Gestion Scolaire (CGS) mis en place par le soutien de la mairie et du Centre d’Animation Pédagogique (CAP) de Bla qui est l’organe publique qui s’occupe des écoles.

Deux enseignants (une Femme qui en est la Directrice et un homme qui l’assiste) s’occupent de l’encadrement des élèves.

Cette école a été possible grâce à la détermination du village d’avoir une école et l’appui financier de l'Ambassade de France a travers le fond FSD, et d'autres partenaires de Terres Jaunes.

Organisation des cours de soutien

  • Identification des filles en difficulté scolaire dans cinq villages (Nani, Kola, Zantèla, Koulasso, Dogolo)
  • Formation du corp professoral pour la prise en main des enfants en difficulté
  • Suivi et évaluation du soutien scolaire

La mise en œuvre de ce projet prenant en compte le développement rural, la promotion des femmes à travers des activités génératrice de revenus aboutissant à la scolarisation des enfants spécifiquement les filles et leur maintien à l’école est une belle réussite pour l’association Terres Jaunes, l’Ambassade de la France et ses partenaires

La scolarisation des enfants (les filles en particulier) et du développement inclusif des femmes pour assurer l’autosuffisance alimentaire afin de booster le développement social économique est une réalité à Nani fruit d’un partenariat et d’une vision réaliste du développement a la base.

Perspective: Développer l’école de Nani qui vient de naitre avec la construction de 6 (six) classe en plus des équipements nécessaires (tables bancs, latrines, armoires et petits matériel didactiques…)